NOS PLUS BELLES REALISATIONS


2015 : MISSION ACCOMPLIE

Parce que l’autonomie des familles passe par la création d’emplois, nous portons beaucoup d’espoir dans le projet de création d’une savonnerie artisanale à Bouboulou. Ce but du projet est de créer une unité de production dans village.

 

L’amélioration des conditions de vie des familles passe inévitablement par une activité génératrice de revenus mais aussi par l’apprentissage.

 

La mise en commun du travail, des connaissances, mais aussi une volonté collective de réussir, permettra à ce « groupement » de femmes d’améliorer leur situation économique.

les femmes africaines sont les porteuses de la société, ce sont des travailleuses qui montrent beaucoup de courage et permettent à la société d’avancer.

 



 

Le problème actuel de ces femmes réside dans la pénibilité du travail qui les empêche de s'occuper de leur famille avec un gain financier restreint  pour un travail fourni harassant.

 

Ces femmes sont très pauvres et conscientes qu’elles ne peuvent que compter sur elles pour s’en sortir et aider leur famille. Les maris travaillent essentiellement la terre pendant la saison des pluies (de juin à septembre) dans une agriculture de subsistance qui pose de gros problèmes lorsque la saison des pluies est inexistante. 


LA MISSION

 

Elle a débuté le 14 février pour un départ prévu de Karine direction Ouagadougou.

Beaucoup de travail en perspective :

  • Ouverture compte en banque local pour l'association et les femmes de la savonnerie
  • Achat du matèriel
  • Construction local
  • Construction de la savonnerie
  • Lancement des fabrications
  • Suivi de l'activité et de l'implication des femmes....

Fin de la mission le 15 mars 2015




OBJECTIF PRINCIPAL

       - lutter contre l’analphabétisme des femmes rurales,

       - promouvoir les capacités des femmes à travers des activités génératrices de revenus,

       - promouvoir le développement d’un artisanat issu de ressources naturelles locales,

         - Obtenir un jour le label « karité » délivré par la « maison du karité » à Ouagadougou


           -Financer des cours d'alphabétisation pour les femmes et jeunes filles analphabètes du village

 


Le résultat financier



La réalisation



Cette unité de fabrication de savon répondra à un besoin vital pour le village en matière d’hygiène corporelle. Mais la production dépasse largement les besoins de la population et la vente de la part excédentaire permet à toute la communauté de bénéficier des retombées économiques de cette activité. Nous souhaitons entraîner tous les villageois sur le chemin du développement et libérer le potentiel des femmes.