UN ENFANT MEURT CHAQUE MINUTE DU PALUDISME




Le paludisme au Burkina Faso

Le paludisme est très endémique dans Burkina Faso. La région nord du Sahel a court transmission saisonnière de deux à trois mois et est sujette à des épidémies, tandis que la région centrale éprouve à long transmission saisonnière durée de quatre à six mois. La transmission permanente se produit dans le sud-ouest avec des pics pendant la saison des pluies.

  • 40 000 décès chaque année. Si le paludisme est un risque à l'ensemble de la population, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont plus à risque.
  • 45,4% des visites aux centres de santé, 52,5% des hospitalisations, et 34,2% des décès. 

Télécharger
FICHE DE DONS
Dons.docx
Document Microsoft Word 63.0 KB

NOS OBJECTIFS 

Notre objectif est de venir en aide aux plus démunis et donc les plus exposés à la maladie en leur offrant la gratuité des soins pour lutter contre le paludisme simple.

 

L'association travaille activement avec le dispensaire et Flora, l'infirmière pour que chaque traitement porte ses fruits.


NOS OBJECTIFS :

  • Financer 100% des traitements pour les enfants de moins de 5 ans et les enfants scolarisés.
  • Promouvoir la gratuité des soins pour limiter les cas de paludisme graves (mortels).

TRAITEMENT

Combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine (ACT) sont le traitement de première ligne du paludisme. Un cycle complet de traitement du paludisme pour sauver la vie coûte seulement 5 et guérit un enfant en un à trois jours


NOS RESULTATS

2013-2015

  • 2 073 Enfants sooignés
  • 30 femmes enceintes traitées

AUCUN DECES

Chaque mois, l'association reçoit un tableau de bord de suivi de la délivrance des traitements qui nous permet de gérer au mieux les stocks et mesurer la portée de notre action et l'évolution de la maladie.